Bienvenue | Actualités | News Details

Défense de la défense : les avocats européens exhortent le gouvernement turc à mettre fin aux persécutions à l'encontre des avocats

Le 5 avril, à l'occasion de la Journée de l'avocat en Turquie, le CCBE et près de 40 organisations d'avocats et barreaux ont publié une déclaration commune sur la situation des avocats en Turquie.  Ces organisations condamnent fermement la persécution continue des avocats en Turquie et exhortent le gouvernement turc à libérer tous les avocats qui ont été détenus de manière indue pour avoir exercé leurs activités professionnelles.

La persécution des avocats s'est intensifiée depuis que le gouvernement turc a déclaré l'état d'urgence après la tentative de coup d'État du 15 juillet 2016. Depuis juillet 2016, 1 546 avocats ont été poursuivis, près de 600 avocats arrêtés et 274 condamnés à de longues peines de prison d’une durée moyenne de sept ans. Ces avocats, qui ne font qu’exercer leurs activités professionnelles, sont souvent poursuivis, arrêtés et condamnés au motif d'accusations liées au terrorisme qui, selon le Code pénal turc, entraînent une peine de sept ans et demi à vingt ans de prison. 

La déclaration rappelle qu'il s'agit là d'une violation manifeste de plusieurs instruments juridiques européens et internationaux, tels que la recommandation du Conseil de l'Europe sur la liberté d'exercice de la profession d'avocat, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et les Principes de base des Nations Unies relatifs au rôle du barreau.

Le 10 avril, Human Rights Watch a publié un rapport sur la situation intitulé « Lawyers on Trial: Abusive Prosecutions and Erosion of Fair Trial Rights in Turkey». qui contient plusieurs recommandations adressées au gouvernement turc, à l'Union des barreaux turcs et aux barreaux provinciaux, à l'Union européenne et aux États membres plus la Norvège, au Conseil de l'Europe, au Rapporteur spécial des Nations Unies sur l'indépendance des juges et des avocats et aux barreaux et ordres des avocats en Europe, au Canada et aux États-Unis.





Retour